Crédit Revolving, un outil de gestion de la trésorerie des ménages

Consistant à mettre sur un compte particulier une somme d argent bien déterminée, le crédit revolving offre une grande liberté d’utilisation aux emprunteurs. En revanche, son taux élevé et variable et sa complexité sont parfois à l’origine de nombreux cas de surendettement.

Le crédit revolving ou crédit renouvelable

Inclus dans la grande famille de prêts non-affectés, le crédit revolving ou renouvelable est une mise à disposition des particuliers d’un fonds accordé sans justification d’utilisation. Qualifié de permanent, ce produit consiste à mettre le fonds octroyé sous forme de réserve d’argent sur un compte particulier de l’emprunteur qui peut l’utiliser à sa guise. Malgré sa relative souplesse, cette formule de prêt est assez complexe à gérer pour les particuliers, et ce en raison de ses taux élevés et surtout variables au fur et à mesure de l’évolution des conditions du crédit. En principe, les taux oscillent entre 15 et 20 %, mais ils avoisinent en grande majorité 19 %. En raison de cette oscillation de taux, ce crédit est souvent accusé d’être à l’origine d’une grande majorité des cas de surendettement des ménages. De ce fait, son utilisation requiert une grande vigilance de la part des particuliers. D’une manière générale, ce produit est proposé par les banques, les établissements de crédit spécialisés et les chaînes de grande distribution.

Le remboursement par reconstitution du fonds utilisé

Par rapport aux prêts amortissables classiques, le crédit revolving est très particulier, car le remboursement ne s’opère qu’après la mobilisation des fonds. En partie ou en totalité, ce dernier peut être mobilisé à tout moment jusqu’à la limite du crédit autorisé. L’ouverture de cette réserve peut être liée à une mise à disposition d’une carte de crédit, en particulier chez les grandes chaînes de distribution. A partir du moment où l’emprunteur utilise l’argent octroyé, il doit commencer à effectuer le remboursement. Le remboursement ou plutôt la reconstitution se fait généralement par versement des mensualités fixées dans le contrat de prêt. Elles doivent comprendre aussi bien une fraction du capital utilisé, les intérêts que les autres frais. Dans le cas où la somme accordée n’est pas utilisée en totalité, les intérêts ne portent que sur la partie mobilisée. Ces intérêts peuvent atteindre une somme importante si l’emprunteur réutilise plusieurs fois la réserve ou en raison des variations trop fréquentes des taux. Conséquence, la durée de remboursement peut s’étaler sur plusieurs années, car les prêteurs réajustent rarement le montant de la mensualité.

Autres articles à lire

  • Crédit Revolving, un outil de gestion de la trésorerie des ménages

    Consistant à mettre sur un compte particulier une somme d argent bien déterminée, le crédit revolving offre une grande liberté d’utilisation aux emprunteurs. En revanche, son taux élevé et variable et sa complexité sont parfois à l’origine de nombreux cas de surendettement.

  • Quid de la baisse du crédit immobilier

    Après une timide hausse au mois de septembre, le marché du crédit immobilier continue sa chute qui a commencée au début de cette année. La reprise annoncée par les analystes pour le mois dernier n’a pas eu lieu, une situation qui ne fait guère plaisir aux institutions de crédit. Selon l’Observatoire, les crédits immobiliers accordés durant ce troisième trimestre sont en baisse de 24.13 % comparés à l’année 2011. Malgré la diminution des taux d’intérêt constatée au mois d’octobre, le nombre de consommateurs contractant un prêt immobilier maintient son déclin. Il s’agit là d’une opportunité en or pour les emprunteurs de réaliser enfin le projet qui leur tient tant à coeur.

  • Le prêt fonctionnaire pour faciliter l’accession à la propriété

    Afin de rééquilibrer les solutions de financement immobilier en faveurs des fonctionnaires, le prêt fonctionnaire a été mis en place. Toutefois, cette formule est moins avantageuse que le prêt 1 % logement destiné aux salariés du secteur privé.

  • L’endettement : la meilleure solution pour se constituer un patrimoine

    Les taux d’intérêt des crédits immobiliers restent à un niveau très bas. Ce contexte devrait inciter les particuliers à investir dans la pierre. Ils ne doivent pas hésiter à s’endetter puisqu’il s’agit de la meilleure solution pour se constituer un patrimoine.

  • Les offres de crédits et prêts immobiliers sur Bernardtapie.com

    Sur Bernardtapie.com, les meilleures offres de crédit et de rachat de crédit sont proposées et vous pouvez bénéficier des taux comptant parmi les plus bas du marché.