Dictionnaire fiscal | Crédits d’imôt

Un crédit d’impôt est accordé au titre des intérêts d’emprunts contractés pour l’acquisition de l’habitation principale réalisée à compter du 6 mai 2007 (date de la signature de l’acte).

Crédit d’impôt

Définition crédits d’impots

Intérêts d’emprunt

Un crédit d’impôt est accordé au titre des intérêts d’emprunts contractés pour l’acquisition de l’habitation principale réalisée à compter du 6 mai 2007 (date de la signature de l’acte).

Le crédit d’impôt est égal à 40% des intérêts payés au titre de la première annuité de remboursement et à 20% des intérêts versés au titre des quatre annuités suivantes.

Les intérêts sont retenus dans la limite annuelle de 3750 euros pour une personne seule et de 7500 euros pour un couple marié ou pacsé, majorée de 500 euros par personne à charge.

Ces limites de 3750 et 7500 euros sont portées respectivement à 7500 € et 15.000€ lorsqu’un membre du foyer est handicapé.

Habitation principale

Les personnes qui font installer par une entreprise des équipements destinés à la collecte, à la filtration et au stockage des eaux de plus, peuvent bénéficier du crédit d’impôt prévu pour les dépenses réalisées dans l’habitation principale en faveur du développement durable.
Le crédit d’impôt est égal à 25% du coût de ces équipements retenu dans la limite du plafond pluriannuel qui s’applique à l’ensemble des dépenses en faveur du développement durable et des économies d’énergie, soit 8000 € (personne seule) ou 16.000 € (couple marié), majoré de 400 € par personne à charge.

Crédit jeunes

Le montant du crédit d’impôt en faveur des jeunes qui prennent un emploi dans certains secteurs d’activité rencontrant des difficultés de recrutement est majoré. Le crédit d’impôt est égal à 1500 € lorsque les salaires des six premiers mois d’activité n’excèdent pas 10 060 € et à 75 % de la différence entre 12 060 € et le montant des salaires lorsqu’ils sont compris entre 10 060 € et 12060€.

Emploi d’un salarié à domicile

Les sommes versées en 2007 pour l’emploi d’un salarié à domicile donnent droit :

- soit à un crédit d’impôt pour les personnes qui ont exercé une activité professionnelle ou qui ont été inscrites comme demandeur d’emploi pendant au moins 3 mois en 2007 (pour un couple marié ou pacsé, les deux conjoints doivent remplir cette condition) ;

- soit à une réduction d’impôt lorsque le contribuable ne remplit pas cette condition ou lorsqu’il engage ces dépenses à la résidence d’un ascendant de plus de 65 ans bénéficiaire de l’APA.

Les dépenses sont retenues dans la limite d’un plafond commun au crédit d’impôt et à la réduction d’impôt. Ce plafond de 12 000 € peut être majoré en fonction de la composition du foyer, dans la limite de 15000€. Le plafond est porté à 20 000 € lorsqu’un membre du foyer est titulaire de la carte d’invalidité. Comme la réduction d’impôt, le crédit d’impôt est égal à 50% du montant des dépenses retenues. S’il est supérieur à l’impôt dû, le crédit d’impôt est remboursé au contribuable.

Autres articles à lire

  • Fiscalité - OAT obligations assimilables du trésor

    Definition : OAT est le sigle utilisé pour désigner les Obligations Assimilables du Trésor . Ces dernières peuvent être définies comme étant des valeurs mobilières dans lesquelles sont en majeure partie investies les dettes négociables de l’Etat.

  • Finance - EMTN, MTN ou Medium Term Note.

    Définition : L’EMTN est tout simplement la version européenne d’un titre qui fait fureur aux Etats Unis et qui n’est autre que le MTN ou Medium Term Note.

  • grever

    Définition du mot grever.

  • la microéconomie qu’est-ce que c’est ?

    Le mystère de la micro économie peut être mieux expliqué avec un exemple :

    Sophie, onze ans, a reçu son argent de poche de 20 euros. Elle était enthousiasmée ; elle savait exactement ce qu’elle allait acheter. Elle voulait acheter une barre de chocolat, quelques ballons pour son plus jeune frère, un ruban pour ses cheveux et elle voulait faire don de 5 euros à l’association de protection de la nature. Tout ce qu’il restait comme argent allait rester dans sa tirelire à la maison.

  • Finance : Le forex

    Forex (Foreign Exchange) est l’appellation mondialement octroyée au marché des changes. L’on notera, dans ce cadre, qu’un marché de changes peut se définir comme étant une place où s’effectuent les échanges de devises à des taux de change qui peuvent parfois s’avérer versatiles. De cet objet du Forex découle le fait que ce marché est, d’une manière générale, interbancaire.