Acheter une résidence secondaire : à savoir avant de se lancer

Pour beaucoup de Français, acheter une résidence secondaire est un rêve, que ce soit pour se déconnecter du quotidien ou proposer en location de vacances. Comme il s’agit d’un projet qui nécessite un investissement conséquent, il ne faut pourtant pas se lancer tête baissée. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour trouver le bien idéal.

L’utilité de la résidence secondaire

Dans la majorité des cas, ce type de logement constituera une destination idéale pour les vacances où toute la famille se réunira dans un cadre convivial. Vous éviterez entre autres les dépenses liées à l’hébergement dans un hôtel. L’acquisition d’une résidence secondaire est également un excellent moyen d’agrandir votre patrimoine immobilier. Sur le long terme, le logement prendra de la valeur, à condition bien évidemment d’être entretenu dans les règles de l’art.

Proposer sa résidence secondaire en location sous certaines conditions est également une pratique assez courante chez les particuliers, notamment durant les périodes où celle-ci ne sera pas occupée.

Les différents coûts de la résidence secondaire

Vous l’aurez compris, le budget est décisif dans le processus d’achat d’une résidence secondaire. Un crédit immobilier est presque incontournable pour financer votre acquisition, à rembourser sur plusieurs années. Le montant mis à votre disposition dépendra de plusieurs facteurs, pour ne citer que vos revenus, vos prêts en cours et votre apport personnel.

D’autres coûts viennent s’ajouter au prix d’achat de l’habitation qui vous intéresse. Il s’agit notamment des dépenses liées à son entretien, sans oublier les taxes foncières, les impôts locaux ainsi que la facture d’électricité et de chauffage. À ceux-là peuvent s’ajouter le coût des travaux à prévoir et les éventuelles charges de copropriété.

Le type de bien et l’emplacement

Avant d’acheter une résidence secondaire, vous devez également déterminer vos attentes, s’il s’agit d’un appartement ou d’une maison individuelle. Dans les deux cas, pensez à vous renseigner sur son emplacement, les différentes commodités qui se trouvent aux alentours du logement ou les perspectives d’évolution de la région choisie.

Certes, il est tout à fait possible de partir à la recherche du logement idéal en comparant les annonces immobilières et en enchainant les visites. Mais l’une des méthodes les plus pratiques et les plus efficaces est de solliciter l’aide d’une agence immobilière qui effectuera une première sélection des biens qui répondent à vos critères. Cela vous fera gagner un temps précieux et vous permettra d’affiner vos recherches.

Autres articles à lire

  • Acheter ou louer son logement : quelle est la formule la plus avantageuse en 2013 ?

    Dans les années 2000, de nombreux locataires aspiraient devenir propriétaires, les prix des biens immeubles augmentaient régulièrement de 7% par an. Cependant, le contexte n’est plus le même aujourd’hui. Alors, quelle est la formule la plus avantageuse pour 2013 ?

  • reduction d’impot nouveaux proprietaires

    Pas de déduction d’impot pour les propriétaires ayant acheté avant le 6 mais 2007. La réduction d’impot ne s’appliquera qu’aux nouveaux propriétaires, et passera à 40% au lieu de 20% sur 5 ans.

  • Encadrement des loyers : ce qu’il faut comprendre

    Mis en application depuis le début du mois d’aout 2012, l’encadrement des loyers est l’une des mesures phares du gouvernement pour améliorer le quotidien des Français. Trente-huit agglomérations sont concernées par cette mesure, dont onze dans les régions d’outre-mer.

  • Charges locatives : comment fixer le montant quand est propriétaire ?

    Avant de proposer son bien immobilier en location, le propriétaire bailleur fixe librement le loyer, à condition de ne pas être soumis à tout dispositif de défiscalisation pouvant plafonner ce montant lors de la première location. À ce loyer viennent s’ajouter les charges locatives. Voici quelques points importants à connaître qui permettent de déterminer leur montant exact.

  • Les conseils pour vendre un logement ancien

    Alors que la vente des logements anciens stagne, il est primordial de savoir mettre en valeur son bien immobilier si on désire le proposer à la vente. Il ne suffit plus de laisser votre maison aux mains d’une agence immobilière pour s’assurer d’une transaction réussie et surtout au bon prix. Découvrez quelques conseils pour mieux vendre votre logement ancien.