L’assurance vie : un placement toujours avantageux

D’après les chiffres de la Fédération française de l’assurance, l’assurance vie est aujourd’hui considérée comme le premier moyen d’épargne en France. Si vous hésitez à vous lancer dans ce type de placement, sachez que ce produit d’épargne est une formule aux multiples avantages. Découvrez tous ses atouts !

Assurance vie : définition et principes

L’assurance vie peut être définie comme un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente à une personne moyennant le versement d’une prime. Avec ce type de placement financier, le souscripteur a la possibilité d’épargner de l’argent en vue de le transmettre à un bénéficiaire au terme du contrat, ou lorsqu’un évènement lié à l’assuré intervient, à savoir sa survie ou son décès.

En cas de survie, le souscripteur reste le bénéficiaire des fonds. Il récupèrera ainsi le capital et les intérêts qui découlent de l’épargne. En cas de décès, le contrat sera bien évidemment dénoué. Le capital et les intérêts seront reversés cette fois-ci aux bénéficiaires préalablement définis par le souscripteur.

L’assurance vie, un placement rentable

Malgré la tendance à la baisse des taux depuis déjà plusieurs années, l’assurance vie reste une solution d’épargne à la fois fiable, sécurisée et surtout rentable par rapport aux autres produits comme le Livret de développement durable, le Livret A ou le PEL.

Toujours d’après les données recueillies par la Fédération française de l’Assurance, le taux de rendement de l’assurance vie constaté en 2020 s’établit aux alentours de 1,10 et 1,15 %. Bien évidemment, tous les fonds euro ne se valent pas et ce chiffre varie d’un établissement financier à un autre.

En général, les banques ainsi que les assureurs traditionnels peinent à dépasser 1,5 % alors que d’autres établissements sont parfaitement en mesure de dépasser les 3 % nets de frais d’après les recherches effectuées sur un comparateur d’assurance-vie. La performance moyenne sur 3 ans est de 8 %, contre 15 % sur 5 ans et 25 % sur 8 ans.

Un capital disponible à tout moment

La disponibilité du capital à tout moment est l’un des principaux avantages de l’assurance vie. Sur ce type de placement, l’épargne, c’est-à-dire le capital ainsi que les intérêts ne sont pas bloqués et restent à la disposition du souscripteur tout au long du contrat.

Si vous avez soudainement besoin de liquidités pour un projet en particulier, vous avez la possibilité de demander un rachat. Deux formules s’offrent à vous :

- un rachat partiel portant uniquement sur une partie de la valeur du contrat,
- un rachat total durant lequel vous récupérez l’intégralité des fonds, sans perdre l’antériorité fiscale de votre placement.

Une fiscalité avantageuse pour l’assurance vie

Le système d’imposition est dégressif au fil des années. Avec un contrat à durée fixe, vous bénéficiez d’une exonération fiscale après 8 ans. Au-delà de cette date d’anniversaire, les plus-values seront en partie exonérées d’impôts.

Concrètement, une imposition de 7,5 % au titre du Prélèvement forfaitaire unique s’applique sur les plus-values réalisées, après un abattement annuel pouvant aller jusqu’à 4600 euros pour une personne seule et 9200 euros pour un couple.

Autres articles à lire

  • L’assurance vie : un placement toujours avantageux

    D’après les chiffres de la Fédération française de l’assurance, l’assurance vie est aujourd’hui considérée comme le premier moyen d’épargne en France. Si vous hésitez à vous lancer dans ce type de placement, sachez que ce produit d’épargne est une formule aux multiples avantages. Découvrez tous ses atouts !

  • Les différents frais relatifs à une assurance-vie

    Le coût d’une assurance-vie varie en fonction du type de frais de gestion accepté lors de la signature du contrat. Voici quelques détails intéressants à propos des différents types de frais dans ce type d’assurance.

  • Assurance vie : le contrat intergénérationnel

    Vous souhaitez léguer un capital à vos petits-enfants ? Optez pour le contrat intergénérationnel en assurance vie. Gros plan sur les modalités.

  • L’assurance vie en ligne de mire

    Nous le savons tous l’Etat a besoin d’argent. Le gouvernement met donc en oeuvre un certain nombre de réformes fiscales et l’assurance vie n’échappe pas à la règle.

  • L’assurance vie regagne la confiance des épargnants

    Les assureurs ont été agréablement surpris de constater que l’assurance vie a regagné la confiance des épargnants en octobre. Au cours de ce mois, la collecte nette se chiffrait à 1,7 milliard d’euros, un niveau jamais atteint depuis juillet 2011.