Banque traditionnelle ou banque en ligne : quel est le meilleur choix finalement ?

Les banques en ligne continuent de se multiplier et font de plus en plus d’adeptes. En comparant les offres et les services, est-il réellement intéressant de basculer vers le numérique ou de rester sur les banques traditionnelles ? Voici les points à observer pour prendre la meilleure décision.

Les services bancaires

Les caractéristiques des services sont déterminantes dans l’ouverture d’un compte auprès d’une banque traditionnelle ou d’une banque en ligne.

Auparavant, la majorité des opérations bancaires s’effectuaient exclusivement en agence. Mais aujourd’hui, les banques en ligne et les néobanques permettent de les réaliser directement en ligne depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, grâce à une application dédiée accessible à l’aide d’un identifiant et d’un mot de passe. Toutes les opérations sont bien évidemment sécurisées.

Il faut savoir que les banques traditionnelles proposent également des services en ligne à leurs clients pour des raisons de rapidité, mais surtout pour limiter leurs déplacements en agence. Rester dans une banque qui dispose d’agences physiques reste surtout intéressant quand on a réellement besoin de voir un conseiller ou un gestionnaire, pour négocier un prêt par exemple.

La banque en ligne pour économiser ?

Les frais de gestion sont l’un des atouts mis en avant par les banques en ligne. En comparant globalement les frais bancaires pratiqués par les deux types de structure, il s’avère que les tarifs proposés par les banques en ligne sont nettement moins élevés que ceux des banques physiques.

Chez les banques en ligne, la tenue de compte, les virements et les prélèvements sont rarement facturés. Des cadeaux, comme 80 euros sont même offerts à l’ouverture d’un compte.

Le dépôt à l’ouverture d’un compte bancaire

Lors d’une ouverture de compte, les établissements bancaires traditionnels exigent un premier dépôt, avec un montant minimum, un revenu mensuel ou une épargne. Chez les banques en ligne, le propriétaire du compte n’est pas tenu de réaliser ce premier versement. Dans certains cas, le souscripteur n’est pas tenu d’y domicilier son salaire. C’est donc une option tout indiquée pour ceux qui recherchent la facilité et la praticité.

Le service client

L’ouverture d’un compte bancaire est toujours indissociable du service client. Chez les banques classiques, le conseiller client est uniquement disponible en agence, aux heures de bureau. Une prise de rendez-vous est même nécessaire dans certains cas. En revanche, pour les banques en ligne, le conseiller client est joignable sur une plage horaire plus large par téléphone, par mail, voire par messagerie instantanée.

Autres articles à lire

  • Frais bancaires : votre compte vous coûte combien exactement ?

    Vous ne savez pas décrypter le relevé annuel que vous recevez de votre banque au mois de janvier ? Vous aimeriez connaître combien votre compte vous a exactement coûté au cours de l’année passée.

  • Un système de provisions dynamiques pour les banques européennes

    L’Union européenne prévoit la mise en place d’un système de provisions dynamiques pour les établissements bancaires afin de prévenir tout risque de répétition de la crise financière. Les 27 ministres de l’Economie de l’Union se sont accordés sur la nécessité de constituer une réserve pour les banques.

  • Paiement à l’étranger : les virements

    Pour mener à terme une transaction, il se peut que vous deviez effectuer un virement via votre compte bancaire vers un autre compte ouvert auprès d’une banque étrangère ou vice-versa. Vous souhaitez connaître le processus à suivre.

  • Loi Macron : entrée en vigueur de la mobilité bancaire

    La loi Macron portant sur la mobilité bancaire a été mise en application le 6 février 2017. C’est l’occasion de voir ou revoir les tenants et aboutissants de ce dispositif légal.

  • Les banques cherchent à redorer leur image

    Depuis 2008, l’image des banques françaises a été sérieusement écorchée. Ce contexte est valable pour l’ensemble des établissements financiers du monde entier. Pour redorer leur apparence tant à l’égard de la clientèle que de l’opinion publique, les réseaux ne cessent de multiplier les initiatives.