Le prix du gaz va baisser ?

Les consommateurs seront heureux d’apprendre que le prix du gaz va (encore) sensiblement diminuer dans les prochaines semaines. Engie, ex-GDF SUEZ, annonce une nouvelle baisse qui s’élèvera à 3,2 % hors taxes, ce qui est plutôt significatif. Et les experts se veulent rassurants en affirmant qu’une hausse des prix n’est pas à craindre pour les mois à venir.

Les raisons et les étapes de la baisse

Cette chute du prix réglementé du gaz s’explique tout simplement par la chute du prix du baril de pétrole sur le marché international. Si en 2014, le baril s’achetait dans les 100 dollars, il y a quelques mois, il se négociait autour de 50 dollars pour descendre aux alentours de 30 dollars aujourd’hui.

Cette tendance régulière à la baisse perdure depuis 1 an maintenant. Depuis début 2015, les tarifs réglementés de la vente de gaz ont baissé de 12,6 %, ce qui représente une totale de six baisses successives. Et lundi 1er février dernier, le tarif du gaz a une fois de plus régressé de 1 % à peu près.

Puisqu’Engie révise ses tarifs d’approvisionnement chaque mois, le repli du prix du pétrole justifie ce nouveau réajustement du prix du gaz naturel, applicable début mars prochain.

Qui bénéficie de cette baisse ?

Sur les 10,6 millions d’abonnés au gaz en France, ce sont environ 7 millions de foyers qui paieront moins cher leur gaz dès le 1er mars prochain. Ces derniers sont ceux qui bénéficient des tarifs réglementés. Ce sont les ménages et les particuliers utilisant le gaz pour la cuisson, le chauffage et l’eau chaude.

Les entreprises ne sont pas touchées par cette mesure, car elles n’ont définitivement plus accès aux tarifs administrés depuis l’hiver 2015. Ces entités professionnelles sont désormais dans l’obligation de souscrire à une offre libre.

Le nouveau mode de paiement toujours en vigueur

Depuis 2013, la loi stipule que pour les consommateurs français, le gaz est désormais fixé et facturé chaque mois, et non plus tous les 3 mois comme ça a été toujours le cas. Avec le recul du coût du gaz, le mode de facturation restera le même.

Autres articles à lire

  • TGV : un dispositif anti-fraude en place

    Dans le but de lutter plus efficacement contre les fraudes, la SNCF a mis en place un dispositif anti fraude pour certains TGV. Il est effectif depuis le lundi 11 janvier 2016 à Marseille et à Paris.

  • Plan de rigueur du 7 novembre 2011

    8 novembre 2011 - Compte tenu de la révision de la croissance de 1,75 à 1 point, le Gouvernement a présenté le 7 novembre 2011 un plan visant à permettre le respect du plan d’assainissement des comptes publics qui avait été entériné par la Commission de Bruxelles.

  • Énergie : vers la disparition des tarifs réglementés pour le gaz ?

    L’Autorité de la concurrence estime que l’application de tarifs réglementés sur le gaz influe de façon défavorable sur le bon fonctionnement de la compétition sur le marché. Elle préconise ainsi la suppression graduelle de ce système.

  • Livret A : l’année 2011 est devenue l’un des meilleurs millésimes

    Les résultats obtenus en 2011 confirment que le Livret A demeure le bas de laine préféré des Français. Le montant des dépôts a atteint 17,38 milliards d’euros, représentant l’un des meilleurs millésimes du produit.

  • Top 5 des pays préférés des expatriés

    Voici le top 5 des destinations préférées des expatriés. Cette étude, menée par la banque HSBC, porte sur plusieurs critères, tels que la stabilité politique, la qualité de vie ou encore la culture.