Bonus écologique 2021 : qui peut en bénéficier ?

Mis en place la première fois en 2008 pour répondre aux objectifs du Grenelle de l’Environnement, le bonus écologique évolue au fil des années. Pour cette année 2021, la liste des voitures éligibles s’est raccourcie. Voici tout ce qu’il faut savoir à propos des bénéficiaires de cette mesure incitative à l’achat de véhicules écologiques.

Bonus écologique : un plafond de 7000 euros jusqu’au 30 juin 2021

Pour les particuliers, les acheteurs qui s’orientent vers un véhicule électrique ou à hydrogène de moins de 45.000 euros peuvent bénéficier jusqu’à 7000 euros d’aide. Cependant, cela concerne uniquement les achats ou LLD effectués avant le 30 juin 2021. Après cette date, le maximum accessible sera ramené à 6000 euros, puis à 5000 euros à partir de l’année prochaine.

L’aide est moins importante pour les véhicules achetés entre 45.000 euros et 60.000 euros, car le bonus maximum accessible est de 3000 euros. Le montant sera ramené à 2000 euros entre juillet et décembre, puis à 1000 euros à partir du 1er janvier 2022.

Pour les deux-roues électriques, l’aide est limitée à 100 euros pour les modèles de moins de 2 kW et à 250 euros pour les motos de plus de 2 kW.

Comment bénéficier du bonus écologique ?

Lorsque vous achetez un véhicule auprès d’un concessionnaire affilié aux grands constructeurs, le montant du bonus écologique est avancé par le vendeur. Il se chargera par la suite d’obtenir le remboursement. Le montant du bonus est déduit du montant TTC.

Certains concessionnaires, notamment ceux qui proposent des offres à bas prix, n’avancent pas le bonus écologique. Dans ce cas, il faut faire la démarche auprès de l’ASP. La demande doit être faite dans les six mois qui suivent la date d’achat du véhicule.

Bonus écologique et prime à la conversion

Il est possible de combiner le bonus écologique avec la prime à la conversion. Si vous ramenez votre ancien modèle à énergie fossile à la casse au moment de l’achat, vous profiterez de 2500 euros supplémentaires à condition que la nouvelle acquisition offre une autonomie de plus de 50 km par charge. Si votre revenu fiscal de référence est de 18.000 euros (célibataire sans enfant), la prime est majorée à 5000 euros.

Autres articles à lire