La carte bancaire à empreinte digitale, nouvelle alternative au code à saisir

Après la carte sans contact, voici un nouveau venu dans le monde des cartes bancaires : le modèle biométrique. Plus sécurisée et disponible même pour les banques en ligne, cette carte devrait être utilisée en France d’ici 2019.

Une phase de test pour le début de l’année prochaine

Depuis le printemps de cette année, le Japon utilise déjà ces cartes bancaires à reconnaissance d’empreinte digitale ou carte bancaire biométrique. En France, plusieurs banques ont annoncé que les tests se feront durant le premier semestre de l’année prochaine, pour une durée de trois à six mois selon les banques.

La Société Générale a déjà initié une période d’expérimentation. Pour une vulgarisation de cette nouvelle technologie, il faudra patienter jusqu’au second semestre 2019.

Les cartes biométriques ont le même aspect que les cartes utilisées actuellement. La seule différence réside dans le fait qu’un lecteur d’empreintes digitales y est intégré, situé dans le coin inférieur droit de la carte. Ainsi, au moment de valider un paiement, l’utilisateur n’aura qu’à placer son doigt. Si l’empreinte de son doigt est identique à celle enregistrée dans la puce, la transaction sera confirmée.

Les points forts de cette nouvelle technologie

Pour ceux qui ont la fâcheuse tendance à oublier leur code à quatre chiffres, ces nouvelles cartes à reconnaissance d’empreinte digitale sont une véritable aubaine. Pour que le client puisse continuer à utiliser sa carte même si son doigt est blessé ou brûlé, le système autorise l’enregistrement de l’empreinte d’un autre doigt.

Depuis l’avènement de la carte sans contact, les utilisateurs sont devenus de plus en plus nombreux. Avec la carte biométrique, ils devraient encore être en plus grand nombre compte tenu de sa facilité d’utilisation. De surcroît, ce système est plus sécurisé, étant donné qu’il est impossible de falsifier une empreinte digitale.

Autre grande différence par rapport au sans-contact, ce système biométrique rend obsolète le plafond d’achat à 30 euros. Il n’y a aucune limite non plus par rapport au nombre de transactions que l’on peut opérer de manière successive.

Pour avoir sa carte biométrique, le client peut soit se rendre auprès de son agence bancaire, soit prendre et envoyer son empreinte digitale grâce à une application sur smartphone.

Autres articles à lire

  • Les banques américaines abandonnées par l’État

    Une fois de plus les banques américaines se trouvent dans la ligne de mire du patron de la Maison Blanche. Désormais, l’aide aux établissements financiers en difficulté n’existera plus.

  • Moins de croissance engendre plus de mesures fiscales

    La croissance étant plus basse que prévue de nouvelles mesures fiscales et budgétaires s’imposent.

  • L’importance d’un site web pour les entreprises

    À l’ère du tout numérique, assurer sa présence sur Internet est un must. Cela accroît sa crédibilité, sa visibilité et son accessibilité. C’est une façon simple, rentable et peu coûteuse de réunir tous ses services et produits en un même lieu.

  • Nouvelle hausse des taux directeurs

    Comme il était prévu depuis la déclaration de Jean-Claude Trichet devant le Parlement européen, le taux directeur a été une nouvelle fois relevée par la Banque Centrale Européenne. Celui-ci passe de 1,25% à 1,5% à compter du jeudi 7 juillet, soit une nette augmentation de 0,25%. Les détails sur cette nouvelle mesure au cœur de la controverse.

  • Investissement d’avenir, un projet de 60 milliards d’euros

    Le président Sarkozy propose 60 milliards d’euros pour financer les investissements nouveaux. Un projet de grande envergure destiné à fortifier l’économie française.