Crédit immobilier : s’adresser aux banques qui répondent rapidement

Le contexte est favorable aux particuliers qui envisagent de souscrire à un crédit immobilier pour acheter un logement ou renégocier un prêt contracté auparavant. Comme les banques sont submergées de demandes, il est préférable de s’adresser aux établissements qui répondent rapidement.

Pour profiter des taux d’intérêt très bas

Au cours de ces derniers mois, les taux des crédits immobiliers se sont stabilisés à un niveau très bas. Pour mai 2015, les emprunteurs qui présentent un bon dossier peuvent prétendre à un taux de 1,50% pour un remboursement sur 15 ans, 1,69% pour des échéances étalées sur 20 ans et 2,19% sur 25 ans. Les pourcentages d’intérêt n’ont jamais été aussi bas et selon les analystes, un retour à la hausse n’est pas encore prévisible à court terme.

Pour étayer leur hypothèse, ils évoquent quelques facteurs qui influeraient sur le maintien de ces taux bas. Citons entre autres la politique très accommodante de la Banque centrale européenne vis-à-vis des banques, le niveau toujours très bas de l’OAT (Obligation assimilable du Trésor) qui restent à 0,65%. De ce fait, les spécialistes du secteur immobilier misent sur une stabilisation des taux d’intérêt à leur niveau très bas actuel pendant les 6 prochains mois.

Pour mener rapidement les transactions à terme

La concurrence entre les banques soutient également la baisse. Pour préserver leur part de marché, les établissements bancaires s’adaptent les uns aux autres. Certains optent résolument pour une stratégie « agressive » pour attirer la clientèle. Les demandes de financement affluent de la part des particuliers qui veulent profiter de la conjoncture favorable. Les banques se retrouvent submergées et il leur faut plus de temps qu’auparavant pour répondre aux clients.

Afin de ne pas passer à côté de la réalisation de leur projet d’investissement dans la pierre, les demandeurs de crédit immobilier sont conseillés de privilégier les banques qui sont aptes à apporter une réponse à leur requête dans les meilleurs délais. Ils ne doivent pas se focaliser sur les taux d’intérêt proposés par les établissements de financement. Ils pourront ainsi mener rapidement à terme leur transaction. D’autant plus que les banques pourraient entretemps procéder à un réajustement commercial et revoir les taux à la hausse.

Autres articles à lire

  • Un simulateur innovant qui associe le PTZ Plus au prêt bancaire

    Nombreux sont les simulateurs de PTZ+ proposés par différents organismes de crédit. Celui qui est mis en ligne par Groupama Banque détient, toutefois, sa spécificité. Il s’agit d’une formule innovante qui associe le PTZ Plus au prêt bancaire auquel le souscripteur voudra prétendre.

  • Petit guide du crédit immobilier

    Vous voulez investir dans le domaine de l’immobilier ? Découvrez avec nous tout ce qu’il faut savoir sur le crédit immobilier.

  • L’immobilier du mois de juillet 2011 : l’accalmie du taux de crédit menacé

    Avis aux consommateurs : augmentation des taux d’intérêt appliqués aux crédits immobiliers. Si vous aviez longtemps hésité à entreprendre une nouvelle souscription à un crédit immobilier en raison des aléas du taux de crédit, cet article peut vous intéresser. Comment évolue le taux de crédit au cours de ce trimestre ? Lumière sur le sujet avec les analyses du mois précédent.

  • PTZ+ : une disposition plus profitable pour les acquéreurs de logement HLM

    Une disposition plus profitable a été mise en place dans le cadre de la loi Alur afin d’aider les locataires d’un appartement HLM à acquérir leur logement. Les conditions d’obtention du PTZ+ (Prêt à taux zéro renforcé) ont été assouplies pour eux.

  • La fréquentation des magasins physiques augmente

    Parallèlement à l’évolution de la technologie et à la démocratisation d’Internet, les ventes en ligne se sont développées de manière exponentielle. Cette tendance a toutefois commencé à fléchir en 2014. Les boutiques renouent avec la croissance.