Finance : Couverture

La couverture financière est une action qui vise à réduire le risque qu’une position génère. Il existe deux possibilités :

Définition de Couverture financière

La couverture est une action qui vise à réduire le risque qu’une position génère. Il existe deux possibilités :

- soit annuler cette position en la revendant donc en faisant la négociation d’un contrat en sens inverse,
- soit employer un instrument financier adéquat, en général dans les produits dérivés.

La couverture financière représente une fraction, une partie du montant d’une opération libellée en « Règlement différé ». La couverture sert comme garantie contre la volatilité ainsi que contre le risque de marché. Comme elle n’immobilise qu’une partie de la transaction, la couverture crée un effet de levier.

Les règles de couverture

Pour que soient assurés la sécurité et le confort du souscripteur, de manière systématique le passage d’ordre doit respecter des règles de couverture. Ces dernières diffèrent selon qu’il s’agisse d’un PEA ou compte titres, ou que le règlement s’effectue au comptant ou à SRD (service de règlement différé).

Sur un compte titres

- Pour les ordres au comptant.

- Pour les achats, il est obligatoire de constituer une provision en espèces. Un ordre d’achat doit être à 100% couvert par le compte numéraire qui est associé au compte titres et, ou par des ordres de vente dont l’exécution se fait au comptant et qui figurent dans le carnet d’ordre du souscripteur.

- Concernant les ventes, c’est en instruments financiers que la provision obligatoire doit être constituée. Un ordre de vente peut se faire s’il n’y a pas encore eu comptabilisation des ordres d’achat au comptant, ou si le souscripteur a les titres en portefeuille.

- Pour les ordres avec SRD (Service de Règlement Différé) Le SRD permet aux investisseurs de pouvoir vendre ou acheter des titres sans détenir la totalité des fonds qui y correspondent. Pour diminuer le risque que ces investisseurs ne soient en mesure d’honorer leur engagement au moment du dénouement de leurs positions, un dépôt de couverture en valeurs mobilières ou en espèces est imposé par la règlementation des marchés financiers. Si la couverture est insuffisante, un délai d’un jour de bourse est accordé à l’investisseur, à compter de la demande présentée pour qu’il constitue ou complète la provision en question. Si ce délai n’est pas respecté, la liquidation d’une partie des engagements du défaillants peut être faite.

Sur un PEA

- Pour les ordres au comptant
Les règles sont sensiblement les mêmes que pour les ordres au comptant concernant les comptes titres.

- Pour les ordres avec SRD
Il est possible de faire un achat avec SRD sur un PEA. Toutefois, pour se conformer à la règlementation applicable, l’ordre doit à 100% être couvert par le compte en numéraire associé au PEA. Pour ce dernier, la provision doit être constatée soit par des espèces qui proviennent d’une vente de titres antérieure à la passation de l’ordre d’achat SRD et pas comptabilisés encore, soit par un apport numéraire respectant le plafond règlementaire. Il est ainsi formellement interdit sur un PEA de faire un achat à découvert.

Autres articles à lire

  • Finance : le trading

    Le trading peut se définir comme étant une opération consistant à procéder à l’achat et à la vente d’actifs financiers. L’on précisera, dans ce cadre, que ces opérations d’achat et de vente ne s’effectuent pas au gré du hasard. En d’autres termes, le trader (personne exerçant l’activité de trading) doit prendre en compte moult variables avant de prendre une décision de vente ou d’achat.

  • Dictionnaire finance : abattement

    Définition du mot abattement

    Diminution forfaitaire d’une base d’imposition, opérée par le contribuaable ou par l’administration lorsque certaines conditions sont remplies.

  • accréditif

    accrédit
    La banque ayant fait le nécessaire auprès d’une de ses succursales ou d’un de ses correspondants, le bénéficiaire pourra retirer une certaine somme en une ou plusieurs fois au cours d’une période déterminée (accréditif simple) ou par périodicité fixée au départ (jour, semaine, decade ou mois) jusqu’à révocation de l’émetteur (accréditif permanent). Dans ce cas, la somme non prélevée pendant la période prévue peut être ou non reportée sur la période suivante (accrédit permanent reportable ou (...)

  • Exonération de frais professionnels

    Les remboursements et allocations pour frais dont bénéficie le salarié sont, sous certaines conditions, exonérés d’impôt sur le revenu. Il convient cependant de distinguer les salariés non dirigeants et les dirigeants.

  • Dictionnaire fiscal | amende fiscale

    Définition d’une amende fiscale : les amendes ou pénalités pécuniaires applicables en droit fiscal sont particulièrement diversifiées. Elles peuvent toutefois être regroupées en quatre catégories, chacune sanctionnant plus généralement une infraction déterminée :