Un crédit pour financer les fêtes de fin d’année ?

Outre les festivités et les cadeaux, la fin d’année rime avec budget et dépenses. Il est toutefois possible de concilier ces deux opposés sans se ruiner avec les crédits proposés par les différents organismes de financement.

Plusieurs choix s’offrent à vous

Conscients de l’importance du marché lié aux fêtes de fin d’année, les établissements de crédit et les banques proposent plusieurs offres de crédits consommation souvent très attractives. En effet, leur taux d’intérêt et leur durée de remboursement sont particulièrement intéressants. Sachez que dans la majeure partie des cas, ces crédits sont non affectés. Ils ne sont pas donc pas limités aux dépenses de fin d’année, mais peuvent servir pour financer d’autres projets, tels que les vacances ou les équipements de la maison.

D’autres formes de financement sont également proposées. Concernant le regroupement de crédit, il présente l’avantage de regrouper différents prêts pour une mensualité réduite. Entre les cadeaux, les repas et les sorties, les dépenses sont nombreuses et le regroupement de crédit se présente comme une excellente alternative.

En dernier lieu, vous pouvez opter pour des crédits de financement entre particuliers. Les taux d’intérêt ainsi que la durée de remboursement sont également attractifs. À noter que généralement, les montants empruntés sont peu élevés.

Crédit amortissable ou renouvelable ?

Plus classique, le crédit amortissable concerne le prêt effectué auprès d’un organisme de financement. Une fois les fonds disponibles sur votre compte, les remboursements commencent en fonction de l’échéancier prévu. En même temps, vous pouvez commencer vos différents achats.

Quant au crédit renouvelable, vous disposez d’une certaine latitude pour le montant que vous souhaitez dépenser sur la somme prêtée par l’établissement spécialisé. De ce fait, les remboursements seront proportionnels à vos dépenses. Ce type de financement est plus indiqué pour le shopping, mais son taux d’intérêt est hélas plus élevé par rapport à celui du crédit amortissable. Par ailleurs, il est souvent livré avec une carte de crédit vous permettant ainsi d’effectuer vos achats en toute facilité. Faites cependant attention puisque sans budget préétabli, vous risquez de dépenser au-delà de vos prévisions. Pour y remédier, optez pour une réserve d’argent avec un montant raisonnable.

Autres articles à lire

  • La réforme en vue du crédit à la consommation

    Accusé souvent d’être à l’origine des cas de surendettement et l’une des origines de la crise actuelle, il est tout à fait normal de réformer le crédit à la consommation. Initiée par la Ministre de l’Economie, cette réforme concerne particulièrement les conditions de contrat de prêt proposé par les institutions prêteuses.

  • Le crédit à la consommation des États-Unis enregistre une baisse

    Après avoir dessiné une courbe positive depuis dix mois, le crédit à la consommation du pays de l’Oncle Sam a enregistré une nouvelle baisse au mois d’aout dernier. Cette baisse fait suite aux effets indirects induits par la crise financière internationale.

  • Crédit à la consommation : comment éviter les pièges ?

    Les plafonds des taux d’intérêt que les prêteurs ne doivent pas dépasser sont déterminés chaque trimestre par la Banque Centrale. Toutefois, cela ne suffit pas à protéger les souscripteurs au crédit à la consommation des pièges tendus par certains établissements. Voici quelques conseils pour les éviter.

  • ComparaConso - comparateur de crédit à la consommation

    ComparaConso est un site qui se dédie à la comparaison de crédits à la consommation. Il fait partie intégrante de Comparacroup, une entreprise éditant plusieurs autres interfaces dédiées à différentes branches dont la banque, l’assurance vie ou encore le placement.

  • La Banque Postale se lance sur le marché du crédit à la consommation

    La Banque Postale fait son entrée sur le marché du crédit à la consommation en proposant un produit au taux de 4,90%. La banque ambitionne de réinventer le crédit à la consommation et souhaite mettre en place des procédures afin de protéger les clients du surendettement.