Comprendre le fonctionnement du crédit hypothécaire

Vous êtes titulaire d’un bien immobilier et vous avez un grand projet à financer ? Que vous soyez un particulier ou une entreprise, le crédit hypothécaire peut vous être utile.

Bons à savoir sur le crédit hypothécaire

Le crédit hypothécaire est un prêt que les établissements bancaires et les institutions de crédit accordent aux personnes, physiques ou morales, qui disposent déjà d’une résidence locative, d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire. C’est ce bien qui servira ainsi de garantie durant toute la durée du prêt. Une hypothèque est prise sur la résidence en question, et l’acte d’hypothèque est d’abord authentifié par un notaire avant d’être enregistré auprès du bureau des hypothèques.

Le crédit hypothécaire est accordé pour permettre au demandeur de réaliser des projets à finalité justifiée. Cette justification doit faire partie intégrante du dossier de demande à déposer auprès de la banque. Le crédit hypothécaire peut aussi servir au financement d’un prêt immobilier, ou d’un second prêt à la consommation. Si tel est le cas, l’établissement qui accorde le crédit est dit « de deuxième rang ».

Les avantages et les contraintes relatifs au crédit hypothécaire

Le principal atout du crédit hypothécaire est le fait qu’il permette à l’emprunteur de mieux gérer son budget. Comme ce type de crédit se rembourse sur le long terme, les mensualités se trouvent ainsi réduites. De plus, il permet de financer la totalité d’un projet, à condition que l’emprunteur remplisse toutes les conditions imposées par l’établissement prêteur. Il y a même le crédit hypothécaire rechargeable qui donne au bénéficiaire du prêt la possibilité de recharger son hypothèque par rapport au remboursement de son crédit immobilier principal.

Le seul inconvénient du crédit hypothécaire est la mise en gage du bien immobilier dans le contrat de prêt. C’est une alternative qui peut s’avérer dangereuse si l’emprunteur ne fait pas attention quant à l’utilisation du fonds débloqué. Le crédit hypothécaire est souvent considéré comme risqué par certains acteurs financiers. Cependant, force est de reconnaître que tout crédit est risqué si son bénéficiaire ne l’utilise pas comme il se doit. Le risque par rapport à l’engagement du bien immobilier est donc subjectif et dépend de la solvabilité de chacun.

Autres articles à lire

  • Emprunter pour acheter sa maison : les différents types de taux d’intérêt

    L’emprunt se trouve parmi les moyens les plus fréquemment utilisés pour réaliser l’achat d’une maison. Afin de mieux évaluer le coût de vos investissements, découvrez les différents types de taux d’emprunt en vigueur.

  • Crédit immobilier

    Vous trouverez un crédit immobilier auprès de toutes les sociétés de crédit spécialisées, mais aussi après de toutes les banques. Vous pouvez également contacter un courtier en crédit immobilier qui saura faire jouer pour vous la concurrence entre toutes les banques.

  • Copropriété : des solutions pour le financement de gros travaux

    Le financement de gros travaux représente toujours un problème pour les copropriétaires. Voici quelques solutions pour amoindrir les coûts de ces réaménagements s’avérant parfois incontournables pour préserver la qualité de vie des occupants de l’immeuble.

  • Le crédit immobilier : la baisse continue des taux profite aux particuliers

    Depuis le mois de novembre 2008, le crédit immobilier connaît une baisse de taux qui n’est pas prête de s’arrêter. Résultat, ce sont les particuliers qui en profitent, car ils voient leur capacité d’emprunt grandement améliorée.

  • Crédit immobilier : comment économiser sur l’assurance ?

    La conjoncture pousse les ménages à chercher tous les moyens pour réaliser des économies conséquentes. La loi Bourquin est un coup de pouce pour les Français qui peuvent désormais renégocier leur contrat d’assurance crédit à tout moment.