Dictionnaire finance | ABS : Asset Backet Securities

Les asset backet securities (ou ABS), sont perçus comme étant la valeur d’un mobilier dont le mouvement d’ensemble se base sur les flux d’un actif donné.

On va d’abord passer en revue le phénomène qui se trouve à l’origine des actifs dans les asset backet securities. Ce phénomène dont il est question est la « titrisation ».

ABS : Asset Backet Securities

Les asset backet securities (ou ABS), sont perçus comme étant la valeur d’un mobilier dont le mouvement d’ensemble se base sur les flux d’un actif donné.

On va d’abord passer en revue le phénomène qui se trouve à l’origine des actifs dans les asset backet securities. Ce phénomène dont il est question est la « titrisation ». On appelle « titrisation » une technique de finance dont le but est le transfert d’actifs financiers à des investisseurs comme les créances. Ces créances seront ensuite transformées par le biais d’une société provisoire en nouveau titre mais toujours financier et qui sera aussitôt émis sur le marché des capitaux.

La technique de titrisation a vu le jour aux Etats-Unis vers l’année 1980. Elle a ensuite franchi le sol européen vers l’année 2000, alors qu’à cette époque les structures et les produits commençaient déjà à atteindre un degré surprenant de complexité.

Revenons maintenant aux asset backet, ils font partie intégrante des produits de gestion de trésorerie. Généralement, les asset backet securities consistent en l’assemblage de plusieurs actifs de la même nature, des actifs qui ne soient pas négociables à l’exemple des prêts hypothécaires ou encore des prêts bancaires ... Cet assemblage va ensuite devenir instruments, cette fois négociables, mais soumis à des risques potentiels de perte définitive.

De façon plus concrète, les ABS fonctionnent comme suit : une banque fournit des actifs à une personne morale par le biais d’une vente. Cette personne morale est instituée afin de servir justement à cette opération. Cette personne doit ensuite rembourser les actifs qu’elle a déjà acquis avec un certificat de garantis à l’appui.

Pour les investisseurs, les asset backet securities sont synonymes de diversification de placements car ils rendent accessibles les actifs qui, en temps normal, sont difficiles à atteindre. Ils sont vus comme étant des choix assez larges pour faire face aux obligations imposées par des organismes commerciaux et financiers.

Les crédits hypothécaires américains sont les formes d’ABS les plus répandus. Si on compte de manière unitaire, un ABS est composé d’un paquet de plus de 3000 à 6500 crédits dont la valeur unitaire se situe entre les 100 mille et 500 mille dollars.
D’après les caractéristiques et la structure des actifs dits sous-jacents des ABS, il existe deux façons de rembourser un capital : il y a le remboursement à l’échéance (également connu sous le nom de « bullet ABS ») et l’ « amortising ABS » (ou remboursement périodique).

Autres articles à lire

  • Finance : Couverture

    La couverture financière est une action qui vise à réduire le risque qu’une position génère. Il existe deux possibilités :

  • Dictionnaire fiscal : cadastre

    Définition du mot cadastre :

    Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur propriétaire ainsi que de la descritpion et de l’évaluation de ces propriétés.

  • taux d’interet, taux d’escompte

    Taux d’intérêts
    pourcentage du capital d’une somme prêtée, qui en détermine le revenu annuel. Taux de base bancaire, déterminant les conditions appliquées aux emprunteurs par les banques. Taux d’escompte
    taux auquel une banque, et en particulier une banque centrale, accepte d’escompter les effets qui lui sont présentés.
    Avant d’emprunter, on a intérêt à se renseigner auprès d’une banque ou d’un établissement financier connus.
    Taux réel maximum légal : taux que les banques et les établissements financiers (...)

  • Dictionnaire fiscal | dommages et intérêts

    Définition de dommages et intérêts :

    Les dommages et intérêts sont les sommes visant à réparer le préjudice subi par une personne soit par suite de l’inexécution d’une obligation contractuelle dans les conditions prévues, soit par suite d’un fait quelconque lui cuasant un dommage. Ne sont pas imposables à l’impôt sur le revenu dans la mesure où elles réparent un préjudice autre qu’une perte de revenu.

  • Finance : Le forex

    Forex (Foreign Exchange) est l’appellation mondialement octroyée au marché des changes. L’on notera, dans ce cadre, qu’un marché de changes peut se définir comme étant une place où s’effectuent les échanges de devises à des taux de change qui peuvent parfois s’avérer versatiles. De cet objet du Forex découle le fait que ce marché est, d’une manière générale, interbancaire.