Les garanties sur l’assurance crédit

Les garanties de l’assurance crédit sont souvent prises à la légère, aussi bien par l’établissement accordeur de prêt que par l’emprunteur. Toutefois, force est de reconnaître qu’elles sont indispensables au cas où ce dernier serait confronté à des problèmes qui pourraient l’empêcher d’honorer le contrat jusqu’à échéance.

Assurance crédit : la garantie en cas d’incapacité physique

Sont incluses dans l’incapacité physique l’invalidité totale permanente et l’invalidité totale temporaire de l’emprunteur. On parle d’invalidité lorsque la personne concernée se trouve dans l’impossibilité de s’acquitter de ses mensualités suite à un accident grave ou un problème de santé. Son état ne lui permettant plus d’exercer une activité professionnelle rémunératrice, l’assurance « invalidité totale » est ainsi indispensable. S’il ne souscrit pas une assurance « invalidité permanente » alors qu’il n’y a personne pour garantir les paiements, il sera poursuivi en justice.

Assurance crédit : la garantie décès

Nul ne peut connaître à l’avance la date à laquelle il va mourir. Il est donc plus prudent de souscrire une assurance décès au cas où le jour du décès viendrait avant l’échéance prévue. Si tel est le cas, le remboursement de la somme restant due est à la charge de la compagnie d’assurance. Il appartient à l’établissement prêteur de fournir le tableau des amortissements à l’assureur pour que ce dernier puisse se référer par rapport au versement à effectuer. L’avantage de l’assurance décès est le fait que l’emprunteur n’ait pas laissé de dette à la charge de ses proches après son départ.

Assurance crédit : la garantie en cas de perte d’autonomie

L’assurance perte totale et irréversible d’autonomie a quelques similarités avec l’assurance incapacité physique. En effet, sa souscription est nécessaire pour garantir la continuité des paiements, même en cas de situation grave qui ne permet plus à l’emprunteur d’honorer sa signature. Il ne s’agit pas forcément d’une incapacité physique, mais plutôt d’une situation qui ne lui permet pas de vivre normalement comme il se doit. Comme il a besoin d’une autre personne pour l’assister au quotidien, le paiement des mensualités est donc aussi à confier à l’organisme compétent pour ce faire. D’où l’intervention de la maison d’assurance.

Autres articles à lire