Vers une hausse du tarif de l’électricité ?

Le gouvernement vient de confirmer qu’une augmentation du tarif de l’électricité serait applicable à partir du début de l’année 2011. Cette hausse serait de l’ordre de 3 % par rapport aux prix actuels.

Une augmentation de la taxe CSPE

Le rachat de l’électricité solaire pèse assez lourdement sur les comptes d’EDF. Afin d’alléger cette charge, les pouvoirs publics envisagent une hausse du tarif de l’électricité à partir de janvier 2011. Le gouvernement vient de ratifier une modification au projet de loi de finances 2011, portant sur un accroissement du montant de la taxe connue sous le nom de CSPE ou contribution au service public de l’électricité. Chaque abonné doit s’acquitter de cette redevance destinée à financer le rachat de l’électricité photovoltaïque.

Cette perspective n’enchante guère les consommateurs qui ont déjà dû faire face à une forte hausse de leur facture d’électricité au mois d’août 2010. En effet, le taux d’augmentation du coût de cette énergie n’a jamais été aussi élevé depuis 2003. Les ménages et les entreprises s’attendaient à une certaine stabilisation des prix depuis cette dernière envolée des tarifs, il y a seulement quelques mois. Cette hausse ne manquera pas d’apporter une incidence fâcheuse sur les budgets des ménages qui ne se sont pas encore entièrement remis de la crise.

Une hausse incontournable pour rééquilibrer les finances d’EDF

Interrogé sur le sujet, le ministre du Budget n’a pas confirmé le pourcentage de la hausse du tarif d’électricité. Il a toutefois laissé entendre que si le gouvernement ne fait aucune opposition par le biais d’un arrêté promulgué avant la fin de l’année, il faudra prévoir une augmentation de la CSPE sur les factures des consommateurs. Cette taxe passera ainsi de 4,50 € à 7,50 € par mégawatt/heure. Jusqu’ici, les pouvoirs publics se sont abstenus de relever cette redevance de peur d’endosser la responsabilité d’une majoration impopulaire du coût de l’énergie électrique.

Rappelons que dans le cadre de la politique de développement durable et de la protection de l’environnement, l’EDF doit reprendre l’excédent d’énergie produite par les installations solaires et le payer à un prix supérieur à celui qui est appliqué aux abonnés. Cette convention a engendré des conséquences fâcheuses sur les comptes d’EDF. Ainsi, la hausse du tarif d’électricité s’avère actuellement incontournable afin de soulager les finances d’EDF qui sont lourdement grevées par le rachat, au prix fort, de l’électricité photovoltaïque.

Autres articles à lire

  • La réglementation des soldes

    Les consommateurs sont exposés à de nombreux pièges durant la période des soldes. Voici ce qu’il faut savoir pour éviter de se faire arnaquer par les abus pratiqués par certains commerçants en ligne ou dans les magasins physiques.

  • Grèce : les aides de l’UE-FMI seront-elles prolongées ?

    Les aides de l’UE-FMI seront-elles prolongées pour la Grèce ? Les responsables du FMI sont restés assez évasifs sur le sujet et affirment qu’ils n’ont encore aucun projet concret pour le moment.

  • Des sacrifices salariaux pour maintenir les emplois chez Continental

    La majorité des employés de l’industrie de fabrication d’équipements automobile allemande, en Midi-Pyrénées, consentiraient à faire des sacrifices salariaux pour maintenir les emplois chez Continental.

  • Exportation : comment bien démarrer votre activité ?

    Pour vous mettre à l’heure de la mondialisation, vous envisagez de vendre vos produits ou services à l’étranger. Comme c’est la première fois que vous vous attaquez à un marché étranger, vous souhaitez connaître les principes essentiels pour réussir votre démarrage à l’export.

  • Agriculture : disparité de la hausse des revenus

    Les analystes ont révélé que les revenus des agriculteurs français sont nettement en hausse pour l’année 2010, par rapport à 2009. Une disparité persiste, toutefois, entre les secteurs de production.