Placement dans l’art : mode d’emploi

Vous souhaitez diversifier votre patrimoine et vous voulez tenter un placement dans l’art ? Où et quoi acheter, sur quel artiste miser … Mode d’emploi.

Connaître la stratégie du marché

Comme l’art suscite de plus en plus l’intérêt des investisseurs, les foires et les galeries qui commercialisent des objets d’art ne cessent de se multiplier. Les néophytes risquent de se perdre dans cette jungle. Si vous êtes amateur, vous devez connaître la stratégie du marché. Pour vous initier, ne vous adressez qu’auprès des galeries proposant des artistes de premier marché. Généralement, ces derniers bénéficient d’un programme d’expositions régulières. Vous serez en mesure de suivre l’évolution de l’œuvre que vous avez acquise. La maison où vous l’avez acheté pourrait vous le reprendre à un prix nettement supérieur. En effet, dans le secteur de l’art, les achats s’effectuent facilement, mais les reventes peuvent s’avérer beaucoup plus difficiles.

Les ventes aux enchères

Par contre, évitez les galeries qui offrent des œuvres d’artistes de second marché, c’est-à-dire des tableaux qui ont déjà été vendus aux enchères ou faisaient partie auparavant d’une collection privée. Vous êtes susceptible de réaliser de bonnes affaires dans les ventes, mais ne vous fiez pas aux lots proposés à petit prix. Ils sont généralement de qualité médiocre et vous ne pouvez pas espérer une remontée de leur valeur. Vous pourrez également dénicher des opportunités au cours des enchères en ligne. Certaines études organisent régulièrement des rendez-vous sur Internet durant lesquelles vous pourrez acquérir des lampes vintage des années 1950 pour environ 1.000 euros.

D’autres endroits intéressants

Les salons, les déballages et les foires peuvent aussi s’avérer intéressants. Avec un peu de chance, vous y dénicherez de très belles pièces à des prix très doux. Évitez toutefois de circuler dans les galeries sans être accompagné d’un conseiller en art. Vous pourrez ainsi accéder aux meilleures œuvres d’artistes de renom. Certes, il vous faudra débourser une somme assez coquette pour payer les services d’un tel professionnel, mais il s’agit de la solution idéale pour acquérir des valeurs sûres de placement dans l’art. En tout cas, n’hésitez pas à aller sur le terrain ou à vous informer sur Internet.

Autres articles à lire

  • Investir dans les matières premières : ce qu’il faut savoir

    Lorsqu’on parle d’investissement ou de placement, on pense avant tout aux valeurs boursières et au marché des changes (Forex), mais il faut savoir que les matières premières sont également présentes sur le marché spéculatif et permet d’effectuer des opérations. À travers cet article, découvrez ce qu’il faut savoir avant d’investir dans les matières premières.

  • Comment investir dans des entreprises non cotées au cac 40

    Le moyen le plus simple et le plus pratique d’investir son capital au sein d’une entreprise reste aujourd’hui l’achat des actions disponibles sur un marché boursier, notamment grâce au développement des outils de trading en ligne. Il faut néanmoins savoir qu’il est tout à fait possible de placer son capital dans une entreprise non cotée en bourse.

  • placement retraite PERP PERCO

    Les différents placements pour la retraite sont nombreux, il y a l’immobilier, qui peut être considéré comme un placement de préparation à la retraite, l’assurance vie, le PERP et l’épargne salariale.

  • Placement : comment investir judicieusement dans une PME ?

    L’investissement dans une PME représente un mode de placement privilégié par les contribuables qui souhaitent une réduction de leur imposition. Malgré le coup de rabot opéré dernièrement sur ce chapitre, ce système demeure attractif à condition d’investir d’une manière judicieuse.

  • Retraite : les jeunes comptent sur leur propre épargne

    Le système de régime par répartition ne semble pas convaincre les jeunes Français qui privilégient désormais les produits d’épargne pour assurer leurs revenus, après leur départ en retraite.