Crédit immobilier : quelle est la meilleure période pour renégocier son prêt ?

Renégocier son crédit immobilier est une démarche particulièrement intéressante sur un certain nombre de points, pour ne citer que l’allègement des mensualités, la rectification de la durée de remboursement, ou la diminution des risques de surendettement. Pour profiter des avantages qui en découlent, il est important d’y procéder au bon moment.

Renégocier son prêt immobilier quand les taux sont plus avantageux

La baisse des taux constitue un excellent motif pour renégocier son prêt immobilier et réaliser des économies importantes, notamment au niveau du coût de votre crédit. Attractifs, les taux du crédit immobilier poursuivent leur baisse et s’établissent à des niveaux historiquement bas, avec 85 % des barèmes qui se situent sous 1,50 % en février 2021. À titre indicatif, une moyenne de 1,10 % s’applique pour les prêts qui s’étendent sur 20 ans, contre 1,40 % sur 25 ans, et 0,70 % sur 7 ans.

Étant donné que le crédit immobilier constitue un poste de dépense majeur dans votre prêt, une baisse des taux sera avantageuse. D’après les experts, une différence de taux de plus de 0,7 %, voire 1 % est fortement conseillée.

Pour profiter de meilleures modalités de remboursement du prêt immobilier

Redéfinir les différentes modalités de remboursement en fonction de l’évolution de vos revenus justifie également la renégociation d’un crédit immobilier. Vous avez ainsi la possibilité de diminuer la durée du prêt. Vous règlerez les intérêts d’emprunt ainsi que les cotisations d’assurance-crédit sur une période beaucoup plus courte, à condition d’obtenir un taux beaucoup plus compétitif.

Un taux revu à la baisse vous offre aussi la possibilité de réduire le montant de la mensualité tout en restant sur la durée de remboursement définie lors de la signature de votre contrat. Pour cette seconde figure, vous récupèrerez un certain pouvoir d’achat tous les mois.

Attention aux frais…

Vous l’aurez certainement compris, la renégociation de votre crédit immobilier dans de meilleures conditions génère quelques frais. Il est donc essentiel de bien les connaître afin de déterminer si l’opération est réellement avantageuse. Il s’agit notamment des pénalités de remboursement évaluées à environ 3 % du capital restant dû, sans dépasser les 6 mois d’intérêt, ainsi que les éventuels frais de dossier calculés de manière forfaitaire ou sur un pourcentage, à hauteur de 1 % du montant du capital restant dû.

Autres articles à lire

  • Crédits renégociés : 50% des nouveaux prêts immobiliers

    Voulant profiter de la chute récurrente des taux d’intérêt, bon nombre d’emprunteurs ont décidé de renégocier leur crédit immobilier. Ainsi, la moitié des nouveaux prêts accordés par les banques sont des crédits renégociés.

  • Comprendre le fonctionnement du crédit hypothécaire

    Vous êtes titulaire d’un bien immobilier et vous avez un grand projet à financer ? Que vous soyez un particulier ou une entreprise, le crédit hypothécaire peut vous être utile.

  • Comment négocier un prêt immobilier ?

    Plus vous aurez d’apport, plus le taux que vous proposera la banque sera bas également et avantageux. C’est une logique car la banque prend alors moins de risques sur une durée plus courte. Plus la durée du prêt est longue plus le taux sera élevé, le risque augmentant avec le temps.

  • Un simulateur innovant qui associe le PTZ Plus au prêt bancaire

    Nombreux sont les simulateurs de PTZ+ proposés par différents organismes de crédit. Celui qui est mis en ligne par Groupama Banque détient, toutefois, sa spécificité. Il s’agit d’une formule innovante qui associe le PTZ Plus au prêt bancaire auquel le souscripteur voudra prétendre.

  • Crédit immobilier : comment économiser sur l’assurance ?

    La conjoncture pousse les ménages à chercher tous les moyens pour réaliser des économies conséquentes. La loi Bourquin est un coup de pouce pour les Français qui peuvent désormais renégocier leur contrat d’assurance crédit à tout moment.