Hausse de la taxe foncière depuis 2004

La taxe foncière devient un sujet épineux. La limite de paiement de la taxe foncière aux administrations communales était fixée le vendredi 15 octobre.

La hausse de la taxe foncière pèse lourd

Depuis 2004 jusqu’en 2010, certains propriétaires immobiliers ont observé une hausse continue de l’impôt foncier dans leur commune. C’est ce qui ressort de l’étude de l’Observatoire de l’Union Nationale de la Propriété Immobilière, l’UNPI, sur les statistiques des taxes foncières sur les propriétés bâties. Dans la région du Languedoc-Roussillon, le régime d’imposition foncier a augmenté de plus de 90 % depuis 2004. Il a également subi une hausse de près de 71 % en Auvergne, de 64,49 % en Île-de-France et de 60 % en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour les propriétaires qui désirent connaître le taux d’augmentation de la taxe foncière dans leur commune, des données précises sont disponibles sur le site internet de la direction générale des impôts.

La hausse de la taxe foncière dévoile ses motivations

Les recettes fiscales générées par la perception des contributions foncières servent à alimenter le budget des communes, des intercommunalités, des départements et des régions. Le but est donc d’améliorer les services proposés et de développer les équipements publics collectifs. Selon le président de l’UNPI, cet impôt est jugé comme excessif et alourdit fortement les dépenses des propriétaires immobiliers. Bien que cette taxe ait été établie et votée par les collectivités territoriales elles-mêmes et par les élus politiques, l’évolution de l’impôt foncier inquiète des propriétaires immobiliers. Étant donné le mécontentement des contribuables, chaque collectivité se renvoie la responsabilité même si toutes sans exception ont leur part d’implication.

L’augmentation de la taxe foncière n’est pas appliquée partout

Même si l’augmentation du taux d’imposition de la taxe foncière est très forte dans certaines communes, cette tendance n’est pas de mise partout en France. Par exemple, dans la commune de Laurette, le maire n’a pas changé le régime d’imposition foncier depuis 21 ans, ce qui réjouit les habitants de la commune du canton de la Grand-croix. Toutefois, malgré cela le montant des impôts locaux comme la taxe d’habitation et l’impôt foncier ont quand même augmenté. Cependant, la hausse n’est pas aussi significative que dans les communes de France les plus touchées par cette hausse du tribut foncier. La commune de Mauvezin-sur-Gupie, quant à elle, a réduit le taux de sa taxe foncière de 2,62 %.

Autres articles à lire

  • Vers une taxation des très hauts revenus ?

    L’exécutif étudie actuellement une nouvelle piste portant sur la taxation des très hauts revenus. Si elle aboutit, les personnes, dont le revenu fiscal de base est supérieur à 1 million d’euros, devront contribuer à hauteur de 1% ou 2% du montant déclaré.

  • Prélèvement de l’impôt à la source : 3 taux au choix pour les contribuables

    Le gouvernement a lancé une campagne nationale pour que le prélèvement à la source soit parfaitement clair pour l’ensemble des contribuables. Entre autres points portés à leur connaissance figurent les trois différents taux parmi lesquels ils pourront choisir. Ce choix se fait au moment de la réception de l’avis d’imposition.

  • Les tarifs 2016 pour la taxe d’aménagement

    Quels sont les tarifs qui seront appliqués pour la taxe d’aménagement à partir de 2016 ? Fixée selon un arrêté publié au Journal officiel de novembre 2015, cette taxe peut s’appliquer par exemple sur les abris de jardin, sous certaines conditions.

  • taxe fonciere jusqu’au 15 octobre

    Les propriétaires ont jusqu’au 15 octobre pour s’acquitter de la taxe foncière. Certains n’ont pas encore reçu leur avis d’imposition sur le revenu, que ce nouvel impot arrive déjà. Après plusieurs années de hausse,

  • La publicité en ligne sera désormais taxée

    Dans le cadre de l’examen du projet de loi de Finances, au titre de l’année 2011, les sénateurs ont opté pour l’instauration d’une taxe sur la publicité en ligne.