Le stationnement deviendra plus cher à Paris à partir du 1er juin prochain

À partir du 1er juin 2011, le stationnement deviendra plus cher dans la Capitale. Le Conseil de Paris vient de voter dans ce sens lors de sa dernière session. Il s’agit, en fait, d’un élargissement des zones d’application du tarif le plus cher.

Libérer les emplacements en surface

Ainsi, la tarification à 3,60€ l’heure, qui n’était appliqué que dans les 1er, 2e et 8e arrondissements parisiens, entrera en vigueur, à partir de cette date, dans les 3es, 4e, 5e et 6e circonscriptions administratives de la Capitale. Il sera aussi applicable dans la partie nord-est du 16e arrondissement. Le tarif à 2,40€ l’heure sera aussi élargi au nord des 12e, 13e, 16e et au sud du 18e arrondissement. Les places de stationnement qui se situent en dehors de ces zones coûteront aux usagers 1,20€ par heure.

Selon l’adjointe chargée des transports, Annick Lepetit, ces dispositions vont être mises en œuvre dans le but d’assurer un meilleur flux des déplacements des visiteurs véhiculés dont le nombre ne cesse de croître d’année en année. Le système de zonage, qui est appliqué à l’heure actuelle, date de 1993. Comme le contexte a beaucoup évolué entretemps, la mairie a dû prendre des mesures pour mieux réguler les stationnements en ville. L’objectif étant de libérer, autant que possible, les emplacements en surface et d’orienter les usagers vers les parkings.

2.000 nouveaux parcmètres

La mairie de Paris veut, en effet, que le stationnement en surface soit réservé aux livreurs, aux médecins, aux infirmières, aux kinésithérapeutes et aux différents services d’aide à domicile. Elle estime également qu’il est prioritaire d’octroyer un peu plus de place aux piétons. Les trottoirs seront ainsi élargis, dès que le budget municipal le permettra. Les travaux commenceront dans la rue de Rennes et sur le boulevard de Clichy. Par ailleurs, la mairie envisage la construction de deux nouveaux parkings, qui viendront s’ajouter aux 146 déjà existants.

Le stationnement deviendra plus cher à Paris à partir du 1er juin prochain, toutefois, ces mesures n’auront aucun impact sur le tarif unique de 0,65€ par jour qui est applicable aux résidents de la Capitale. En outre, la ville se dotera de 2.000 nouveaux parcmètres adaptés aux dernières normes, acceptant les règlements par carte bancaire. La mairie préconise même l’installation d’horodateurs qui permettront le paiement par le biais d’un téléphone portable.

Autres articles à lire